L’Abbé Bruno : Ooh non ! Mais pourquoi ? j’ai fait quoi chérie ?

Docteur Kouao : Je sais pas hein ! Tu me rends folle Bruno. C’est trop difficile à expliquer. Je suis comme une étudiante amoureuse. Tu m’envahis. Je suis toute trempée comme ça. Touche tu vas voir si tu veux ! 
La gnanhi retrousse légèrement la jupe volante qu’elle a portée. Elle lève la barrière.
Mian Nestor, index et majeur. Le pompier jauge. C’est vrai, juste à l’entrée il trouve de l’eau. Pas besoin d’aller jusqu’à la nappe frénatique. C’est bon ! C’est très bon ! C’est humide ! Ça réussit ! C’est good !

On frappe à la porte. Deux jeunes femmes viennent déposer la quête du soir, 2 435 000 de nos francs. Quand l’Abbé Bruno est là, l’église est pleine, le panier aussi. Ça réussit. C’est comme ça !
Il ouvre la porte et réceptionne le panier. Les jeunes femmes font le point à l’Abbé Bruno et repartent. Il referme la porte à clé et demande à la gnanhi.
– Tu as remplacé la télé ?

Le pompier et la gnanhi ont leur garçonnière, là-bas sur la route de Bingerville, dans la belle cité qui est sur la droite. Une 2 pièces toute équipée. Salon et cuisine IKEA. C’est leur maison. C’est leur foyer. C’est là-bas que lui il s’appelle Bobrun et elle on l’appelle Vickye. Docteur Kouao Victoire, alias Vickye la gnanhi.
Il était question qu’elle remplace la télé pour un plasma plus grand, dernier cri.
Dr Kouao : Oui mon ange ! J’ai fait installer ça cet après midi même. 
L’Abbé Bruno :-C’est grand non ? 
Dr Kouao : Tu ne me connais pas ou bien ? Tu te rappelles celle qu’on a vue à la réception de l’hôtel à Accra ?
L’Abbé Bruno : Ouiiiiiiiiiiiiiii c’est ça même !!!! Merci ma reine ! Je vois ça toute à l’heure. Tu passes après, ou bien tu as un autre plan aujourd’hui ?
Dr Kouao : Quel plan ? C’est toi mon plan hein ! J’ai trop envie de toi pour dormir seule ce soir là. Il me faut un peu de toi en moi Bobrun. 
L’abbé Bruno : Tu m’as dit que tu étais de garde ce soir non ? Oubien ?
Dr Kouao : Oui mais le petit assistant là est là. T’en fais pas pour ça ! Et puis je veux te faire goûter un nouveau produit là. 
Que veut dire la pharmacienne qui connaît les vrais kangli *?? Les comprimés magiques très filants.
L’Abbé Bruno :- Hmmmm ! Toi avec tes comprimés qui me donnent vertige là. Doucement avec moi hein ! Je suis prêtre. Tu n’as pas oublié j’espère ?
Dr Kouao : Je sais oh mon Père ! OK je te devance alors !
L’Abbé Bruno : Ok ! Attends, prends moi un carton de Porto avec de l’eau, stp. Il n’y a plus rien à boire là-bas.
Dr Kouao : À vos ordres mon père !
La gnanhi sort du bureau et part. Ils doivent se retrouver toute à l’heure en jute Filtisac, avec le nouveau comprimé sorti tout droit du laboratoire de la pharmacie de Dr Kouao.

21H, l’Abbé Bruno quitte la cour de l’église à bord de sa BMW X5. Il met son oreillette main-libre et caresse le volant. Au niveau du carrefour de la vie il compose le numéro de la secrétaire de la paroisse, la jeune Marina.
Marina: Allo, bonsoir l’abbé !
L’Abbé Bruno : Oui toi, tu dis quoi même ? Je comprends pas ton message que tu m’as envoyé là ! Tu dis quoi ?
Marina: Le texto est clair pourtant ! Je te dis que j’ai un retard de deux mois et tu refuses qu’on en parle. Parce que tu as eu ta pharmacienne, moi je suis devenue cafard aujourd’hui !!!
L’Abbé Bruno : À qui tu parles comme ça là même ? Tu as un retard et moi je dois faire quoi ? Je ne me sens pas concerné par ça ! Et puis je t’interdis de parler de la dame là comme ça, c’est pas ta camarade !!!
Marina (Elle lève le ton) : Tu dis quoi ? Hé garçon !!!! Même prêtre ? Tu pense que je ne sais pas ce qui se passe entre vous quoi ? Tu ne te sens pas concerné ? Ah bon ? Au moment où tu me traquais partout là tu étais concerné ? Faut pas m’énerver hein Bruno ? OK je sais quoi faire. J’ai compris.
L’Abbé Bruno : C’est ça ! Fais ce que tu veux ! Vas voir même le pape ! Tchrrrrrrrrr….
Il raccroche. Il est en boule.
L’Abbé Bruno a filé à la go Marina en DMC et elle a un retard.
Marina fait partie des “petites victimes” du pompier Bruno. Il y en a beaucoup comme ça. L’abbé Bruno est un dignitaire du mougoupan. Il File-et-Part !
Marina est menaçante avec son retard de deux mois, mais le gnata petit pompier fileur lui il s’en fout. Il est serein à bord de sa X5. Koo j’ai un retard… On fait rien avec ça ! Quand on ne veut pas être en retard on se réveille tôt le matin !
Lui c’est l’Abbé Bruno alias Bobrun, il n’a pas de retard. Il n’est pas en retard. Il est dans sa grosse voiture, la Belle Mère Wôbêh.

Au niveau de l’école de gendarmerie, il entre dans la station d’essence pour compléter son niveau de fuel. À peine sorti de la station, il fait descendre la vitre côté conducteur et allume un COHIBA*. Oui l’Abbé Bruno est au cigare quand il est dans la peau de Bruno Bobrun. Il savoure le bon tabac. Il déguste. Il fume. Il roule sa Belle Mère Wôbêh*. Il part vers Bingerville. Dans son foyer.
Il est au feu de l’échangeur de la Riviera 2. Il reçoit un texto. Il peut le lire sur l’écran de bord de la voiture. Le texto dit:
_Je suis couchée mon père. On se voit demain. Mélira Boni. 
C’est Dame Mélie sa nouvelle conquête. Il est enjaillé. Au lieu de répondre par SMS, le pompier rappelle le numéro. Dame Mélie ne décroche pas. Il insiste, elle ne décroche toujours pas. Elle envoie un autre texto. Le texto dit:
_Par SMS svp, je suis couchée avec ma fille.
L’Abbé Bruno est au volant, il ne peut pas faire texto. Ça l’énerve. Il se dépêche de quitter l’échangeur. Il trouve un petit espace vers le feu de Cap Nord et se gare. Il répond au message de Dame Mélie.
_Je suis au volant, je t’écris dans 20mn, stp.
_Ok mais j’ai sommeil hein ! J’espère que je serai pas endormie. Dit la go. 
Au même moment le portable de Bruno sonne. Il n’a pas le temps de répondre au dernier message de Dame Mélie. C’est Dr Kouao. Il reprend la route et décroche.
L’Abbé Bruno : Oui !
Dr Kouao : Doudou je suis la hein ! tu es loin ?
L’Abbé Bruno : Je ne suis pas loin, j’arrive ! Tu as pris le Porto là ?
Dr Kouao : Viens seulement !
L’Abbé Bruno est arrivé. La grille télécommandée du garage s’ouvre. Il se gare à côté de la voiture de Dr Kouao, un 4×4 Toyota Land Cruiser VX modèle américain.
La gnanhi sort pour accueillir son Appolon.
Attention !!!….Nuisette en dentelle rouge sang avec bretelles en soie…

À suivre…

Impatient d’avoir la suite? inscrits toi à la newsletter et reçois avant le mercredi la suite de l’histoire. Cliques sur le lien, il y a en plus un cadeau pour toi —> JE VEUX SAVOIR LA SUITE DE L’HISTOIRE

A propos de Jacques KONAN

Passionné de bonne humeur et faisant partie des précurseurs du zouglou en Côte d’Ivoire, Jacques Konan écrit des histoires à couper le souffle sur des faits de société vécus par lui même ou son entourage. Drôles, choquantes, mais suscitant des prises de conscience, ses histoires ne laissent jamais indifférent! RDV tous les mercredis sur le blog pour lire les nouvelles de celui qui se définit comme l'écrivain zouglou!

Voir tous ses articles