Il est 18H30, l’église est pleine à craquer pour la messe anticipée du samedi soir.

Quand Il fait son entrée tout le monde se lève. Il marche comme un roi, accompagné par le beau cantique chanté par la chorale.

Il est élégant et beau dans sa soutane blanche en gabardine.
Son parfum s’impose et domine toute l’église. C’est du CREED Intense.
Il traverse toute la salle jusqu’à l’autel d’où il célébrera la messe. C’est chez lui. C’est son jardin. C’est sa maison. C’est son église. C’est lui le maître. La salle est domptée. La salle est conquise. Les femmes sont sous son charme. Les hommes le jalousent, tellement il est beau. Oui c’est un bel homme. Vrai bagnon. Yassoua klaman. Kamélé saramani. Il a de la prestance. Il a de la présence. Il a du charisme. Et il le sait.

De sa voix radiophonique et un peu chôcôbitée il maîtrise l’attention des fidèles. Il est bon. Il parle bien. Il parle juste. Il connaît la Parole. Il sait prêcher. Il est convaincant et surtout séduisant. Les femmes l’aiment pour tout ça. Les femmes d’autrui aussi l’aiment. Certains hommes disent qu’il fait le malin, d’autre par contre lui reconnaissent sa compétence.
Lui c’est l’abbé Bruno, vicaire de la paroisse, c’est-à-dire le numéro 2 de la paroisse.

Sa popularité fait qu’il a souvent des brouilles avec son Curé, le numéro 1 de la paroisse.
L’abbé Bruno roule dans une BMW X 5 tandis que le curé se débrouille avec un RAV4 phase 2. Les gens en parlent mais Bruno lui il s’en fout. Il est good. C’est Dr Kouao, la pharmacienne qui lui a offert son bolide.
Dr Kouao est une grande donatrice de l’église. C’est la machine à sous de l’abbé Bruno. Il prêche la bonne Parole et elle paye pour la bonne chair.

Que veut dire le prête en petit pompier ??

Mais depuis bientôt un mois l’abbé Bruno a l’oeil sur Dame Mélie la femme du gouverneur de la Banque centrale.
Dame Mélie, c’est la plus belle créature jamais réalisée par le Créateur. Modèle unique. Oeuvre d’art. 1,80m, teint acajou lustré. Elle donne envie. Elle fait envie. C’est elle que l’abbé Bruno veut. Il la guette.
Ce soir là le thème développé dans l’homélie parle d’amour et de partage. Avec sa voix de velours l’abbé Bruno gâte le coin. Il emballe toute l’assemblée. Il a encore une fois convaincu. Tonnerre d’applaudissements. Les femmes sont heureuses et fières de leur prêtre. Les hommes… aussi.

Dr Kouao est toujours là quand son pompier dit la messe. Elle est encore là ce soir.
Pendant la pause d’une minute après l’homélie, l’abbé Bruno remarque la présence de Dame Mélie. Il la fixe du regard. Elle le capte. Elle baisse la tête. Ça va prendre…
20H, la messe est finie. Le fringant prêtre fileur sort de l’église et va au bureau des prêtres. Il va se changer et accorder quelques audiences. Il fait tomber la soutane en gabardine et redevient Bruno le gnata.
C’est la ruée des femmes vers le bureau des prêtres. Certaines demandent des selfies et d’autres veulent juste se sentir près de lui rien qu’un instant. Il aime ça. Il aime farot. Il fait farot. Il est sapé dans un petit pantalon Docker’s noir bien droit sous un joli polo bleu azur de chez Ralph Lauren avec des mocassins noir TOD’S. Il est bien fait, il est bien frais. L’abbé Bruno la star.

_Bonsoir mon père ! Lui lance Dr Kouao la gnanhi qui l’a trouvé en train de bavarder dehors devant le bureau.

L’abbé Bruno :_Hee bonsoir Docteur ! Comment ça va ?

Dr Kouao:- Oui ça va mon père ! Je peux vous voir svp ?

L’abbé Bruno :-Bien sûr ! Entrez et attendez-moi au bureau.

Elle entre s’asseoir pour attendre son chéri, son pompier. Un prêtre pompier.
L’abbé Bruno réussit à se libérer pour rejoindre sa gnanhi quand il aperçoit la perle de la paroisse, Dame Mélie. Il demande à un des enfants de choeur de l’appeler. Elle arrive, elle est glorieuse et conquérante dans sa démarche. Elle salue.

Dame Mélie :-Bonsoir l’abbé. Vous m’avez appelée ?
Quand le gaillard entend la douce voix de la dame, il est dérouté. Il s’oublie et ne se retient pas. Il lance,

L’abbé Bruno :-vous êtes vraiment belle Mme et votre robe vous va à merveille.

Dame Mélie :-(elle sourit) Merci mon père c’est gentil.

L’abbé Bruno :-Je ne vous vois plus aux messes du samedi soir là, ya quoi ?

Dame Mélie :-Oui c’est vrai. Je n’étais pas là. J’étais au Brésil pour une exposition.

L’abbé Bruno :- Ah d’accord bonne arrivée ! Faut venir à la messe. Je voulais qu’on bavarde un peu mais il fait nuit. Tenez mon numéro et appelez-moi demain dimanche vers 16H. Vous allez venir ici à la paroisse.

Dame Mélie :- Ok pas de souci l’abbé ! Je vous appelle demain.

La belle dame prend le numéro du prêtre et va à sa voiture. Une Mercedes-Benz class S toute neuve. Quand le gaillard voit ça il est mouk. Il est fan. Il vient de trouver son deuxième guichet automatique. Il lui faut cette femme. La femme d’autrui.
L’abbé Bruno retourne au bureau retrouver sa machine à sous, Dr Kouao qui l’attend depuis.
Il entre et ferme la porte à clé. Ensuite il passe tendrement son pouce gauche sur la lèvre inférieure de la pharmacienne et lui demande pardon de l’avoir faite attendre si longtemps. Il s’assoit en face d’elle, juste sur le rebord de la table qui sert de bureau et lui demande,

_On dit quoi ma reine ?

Dr Kouao:- (d’une voix tremblante) Je suis toute inondée tu sais…

À suivre…

Impatient d’avoir la suite? inscrits toi à la newsletter et reçois avant le mercredi la suite de l’histoire. Cliques sur le lien, il y a en plus un cadeau pour toi —> JE VEUX SAVOIR LA SUITE DE L’HISTOIRE

A propos de Jacques KONAN

Passionné de bonne humeur et faisant partie des précurseurs du zouglou en Côte d’Ivoire, Jacques Konan écrit des histoires à couper le souffle sur des faits de société vécus par lui même ou son entourage. Drôles, choquantes, mais suscitant des prises de conscience, ses histoires ne laissent jamais indifférent! RDV tous les mercredis sur le blog pour lire les nouvelles de celui qui se définit comme l'écrivain zouglou!

Voir tous ses articles