Enquête : pourquoi les femmes battues restent dans leur foyer ? - Bienvenue sur Miss Lehi

Parlons en

Enquête : pourquoi les femmes battues restent dans leur foyer ?

« Mais je l’aime oh » voilà une phrase que beaucoup de femmes disent après avoir été correctement battue comme un âne par leur homme. En tant que mère, amie, sœur, connaissance, voisine, on s’insurge toujours devant l’obstination des femmes battues à vouloir rester dans leur foyer. Elles peuvent porter plainte mais elles ne le font pas. Elles peuvent payer des gens pour le bastonner aussi mais elles ne le font pas. Elles peuvent le quitter mais elles ne le font pas. Pourquoi alors restent-t-elles avec ces hommes violents malgré leur visage enflé et leur bras déplacé ?

A cœur ouvert et sans jugé, j’ai fait le tour de la question avec un groupe de femmes ayant déjà subi au moins une fois la brutalité de leur homme. Voilà ce que j’ai constaté.

La femme pense que son amoureux changera un jour.  Elle se dit qu’un jour, il se rendra compte qu’il va un peu trop loin et il arrêtera de la battre. Il s’énervera certes, mais il ne lui portera plus main. Il essaiera calmement de se faire comprendre. Au pire, si la situation dégénère, s’il a du mal à se maîtriser,  il sortira prendre de l’air et à son retour ils reprendront la discussion sans prise de tête. Du moins, c’est ce qu’elle espère…

La femme battue reste quand même dans son foyer à cause de ses enfants. Elle préfère supporter le mauvais caractère de son mari, elle  préfère encaisser ses coups violents et rester aux côtés de ses enfants. Pour rien au monde, elle n’acceptera qu’une autre femme ne vienne maltraiter ses enfants. Elle sait ce que c’est que de vivre avec sa belle-mère et aussi loin que remontent ses souvenirs, elle en a beaucoup souffert. Elle refuse de faire supporter la même chose à ses enfants. Ce sacrifice-là, elle est prête à le faire jusqu’à la mort !

La femme battue reste avec son partenaire parce qu’elle ne sait pas où partir. C’est bien beau de dire de partir mais où ? Retourner chez ses parents ? Jamais ! Au moins, avec lui, elle est dans un certain confort. Oui le matériel ne fait pas tout mais on en a besoin pour vivre. En plus, elle n’a même pas d’économie pour se jouer les durs et quitter la maison. Pour le moment ce serait une grosse erreur de le quitter. Et c’est encore pire si elle ne travaille pas. Aujourd’hui, trouver un emploi n’est pas à la portée de tous, elle préfère alors rester dans son foyer et ravaler son orgueil.

La femme battue reste dans son foyer à cause de la pression de sa famille et de la sagesse africaine. « Mais ma fille moi-même ton père me battait mais je ne l’ai jamais quitté. C’est comme ça le foyer. N’écoutes pas tes amis hein. Restes dans ton foyer. Et puis, pardon toutes les filles de la famille  sont mariées, ne vient pas mettre la honte sur nous». Sa famille lui fait un lavage de cerveau. C’est un déshonneur si elle quitte le foyer. Toutes ses pressions quoiqu’on en dise l’influencent et pour elle, il n’y a pas d’autres solutions que de supporter son mari.

La femme battue reste malgré tout dans son foyer parce qu’il assure sur tous les autres plans. En fait, c’est vrai, Frédéric la frappe mais quand elle fait sa petite analyse, c’est juste le seul défaut qu’il a. Sinon, il est doux, il est attentionné, il lui donne tout, il lui fait bien l’amour, il s’occupe parfaitement des enfants, il a une bonne situation. Tous ses désirs sont des ordres pour lui. Le seul hic c’est que quand elle l’énerve il la frappe. Mais après il regrette son acte, il revient en pleurant vers elle pour lui demander pardon et il redouble d’efforts pour lui faire plaisir. Après la tempête le beau temps. Nul n’est parfait. Mieux vaut rester avec lui.

La femme battue reste dans son foyer parce qu’elle l’aime. Elle aime son mari. Elle aime son homme. Personne ne peut comprendre. Elle l’aime un point c’est tout. Elle n’imagine pas sa vie sans lui. Il la frappe et alors ? C’est comme ça, ils se sont aimés, c’est comme ça elle l’aime. Que les jaloux passent leur chemin…le jour elle en aura marre, elle saura quoi faire !

Il y a sûrement encore mille et une raisons qui encouragent les femmes à rester dans leur foyer malgré la violence de leur homme. Effectivement, on ne quitte pas son homme sur un coup de tête. Il faut bien peser les enjeux et  surtout bien préparer ses arrières. On ne quitte pas le foyer pour demain revenir encore plus honteuse. Mais il faut savoir qu’un homme qui frappe sa femme un jour, la frappera encore un autre jour si rien n’est fait pour qu’il change…

Miss Lehi

misslehi@misslehi.com

 

«Réussir sa vie de couple n’est pas innée, ça s’apprend. Et pas mal de personnes seraient encore ensemble si elles géraient autrement leur relation amoureuse. C’est pourquoi j’ai créé ce blog sur le couple et la sexualité pour s’entraider, pour partager mon expérience, pour essayer de bâtir des familles plus vraies, plus solides et pour échanger avec vous sur ces sujets souvent tabous dans notre culture... Alors, si vous avez envie d’un conseil ou d’un avis objectif, écrivez moi à misslehi@misslehi.com, je vous répondrai avec plaisir»

BIENVENUE SUR MISS LEHI
Merci. nous vous contacterons sous peu.